Investir dans l'immobilier en SCI à l'IR : avantages et inconvénients

Mise à jour le 01/24/2017
La société civile immobilière (SCI) soumise à l'IR est la plus répandue. Par défaut, c'est le régime fiscal qui s'applique. Les associés de la SCI seront dans ce cas directement imposés par le biais de l'impôt sur le revenu.

Lorsque l’on investit dans l’immobilier, les choix à faire pour y parvenir sont décisifs pour le résultat financier final.

Dans le cas d’une SCI à l’IR, la fiscalité de la SCI sera transparente fiscalement contrairement à la SCI à l'IS. Les associés de la société seront en effet imposés directement via l’impôt sur le revenu. Leur imposition sera liée au nombre de parts que les associés détiennent.

L’avantage d’un tel investissement réside dans la transmission du bien : il bénéficiera d’un avantage fiscal. Le bien sera aussi plus facilement divisible.

En revanche, le fonctionnement d’un tel type de société est plus complexe à cause de la comptabilité, et nécessite obligatoirement un notaire : une charge de plus à prévoir.


IRSCI
Articles similaires
Partagez cet article
Support
Pour toutes vos remarques ou questions, n'hésitez pas à nous contacter sur hello@dividom.com ou vous inscrire sur dividom.com