Les différences et les rapports entre SCI et SCPI

Mise à jour le 01/24/2017
Les SCI et les SCPI constituent un regroupement de personnes intéressées à investir dans ensemble dans l'immobilier. La principale différence concerne le nombre d'investisseurs qui sont plus restreints au sein d'une SCI que d'une SCPI

Différences principales et rapports entre SCI et SCPI

L'une et l'autre constituent un regroupement de personnes intéressées à investir ensemble dans l'immobilier. Si la SCI réunit un nombre restreint d'associés, la SCPI (société civile de placement immobilier) peut associer un plus grand nombre d'investisseurs, qui ne se sont jamais rencontrés.

Une simple Société Civile Immobilière permet de réaliser un investissement ou de créer un patrimoine immobilier. Si l'un des associés souhaite vendre, il doit toutefois faire une proposition d'achat aux autres sociétaires avant de tenter de vendre ses parts à un tiers.

Une Société Civile de Placement immobilier se résume à un produit de placement dont les sociétaires espèrent obtenir un bénéfice. Il s'agit le plus souvent de l'acquisition d'un grand ensemble immobilier (logements d'habitation ou locaux commerciaux), dont la gestion est confiée à du personnel spécialisé. Cette société acquiert des immeubles grâce aux sommes qu'elle recueille de particuliers ou provenant d'un fonds d'investissement. Les investisseurs, quant à eux, reçoivent des dividendes. Il faut retenir également que ses activités sont « surveillées » par l'Autorité des marchés financiers (l'AMF).


SCISCPI
Articles similaires
Partagez cet article
Support
Pour toutes vos remarques ou questions, n'hésitez pas à nous contacter sur hello@dividom.com ou vous inscrire sur dividom.com